Hay Doun mentionné par Radio-Canada « Parrainer un réfugié: une question de coeur, d’argent et de temps »

« Nous avons eu des gens qui sont arrivés ici au bout de six mois, et on continue d’avoir des personnes qui avaient présenté leur demande il y a à peu près un an et demi et qui attendent encore au Liban, par exemple, pour que leur dossier soit traité », explique Nayiri Tavlian, présidente de l’organisme de parrainage Hay Doun, qui a accueilli 630 réfugiés syriens au Québec depuis 2013.

cliquez ici pour regarder la vidéo et lire l’article.